Scanner Somatom Perspective Le scanner (autres noms : tomodensitométrie, TDM) utilise les rayons X. Il permet d’obtenir des images en coupes d’une ou plusieurs parties du corps.
Des reconstructions 3D ou volumiques peuvent être réalisées à partir des images natives si nécessaire. Dans la plupart des cas, il est utile d’injecter un produit de contraste iodé pour mieux visualiser certaines structures anatomiques et obtenir une meilleure performance diagnostique.

 

 Prise de rendez-vous

- Il est important pour le radiologue de savoir quelle région du corps est à explorer, ceci est en général indiqué sur l’ordonnance que votre médecin vous a donnée.

- S’il est nécessaire d’injecter un produit de contraste, la secrétaire vous transmettra une ordonnance pour le chercher à la pharmacie ainsi qu’une ordonnance pour réaliser une prise de sang dans certains cas.

- Si le patient est mineur, il devra obligatoirement être accompagné par un de ses parents ou représentant légal au moment de l’examen qui devra signer une autorisation d’injection de produit de contraste iodé.

De même en cas d’injection, il est important de signaler :
- la présence de problèmes cardiaques, rénaux, diabète, hypertension artérielle
- la prise de médicaments antidiabétiques oraux (par comprimés), car certains devront être impérativement arrêtés le jour de l’examen et pendant 48 heures après l’examen,
- un problème d’allergie, d’asthme ou réaction antérieure à un produit de contraste iodé

 Le jour de l’examen

Pensez toujours à apporter :

•  vos anciennes radios, échographies, scanner ou IRM en rapport avec l’examen à passer
•  votre carte vitale et attestation de mutuelle
•  le produit de contraste que l’on vous a éventuellement prescrit
•  l’ordonnance de votre médecin
•  les résultats de votre prise de sang si elle vous a été prescrite

Il n’est plus nécessaire actuellement de venir strictement à jeun, la prise d’une collation légère jusqu’à 4 heures avant l’examen est recommandée.

Par contre il est vivement recommandé de boire beaucoup d’eau la veille de l’examen, afin de préparer les reins à leur fonction d’élimination en cas d’injection.

Déroulement de l’examen

 

 SCANNER 3D RACHIS

Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à un micro. L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.

 Selon la zone étudiée, vos bras seront le long du corps ou derrière la tête. L’examen est généralement rapide. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester immobile ; dans certains cas, nous vous dirons, à l’aide du micro, quand arrêter de respirer pour quelques secondes.
 Scanner Abdominal Vous resterez en moyenne 15 minutes dans la salle du scanner. Certains examens nécessitent, selon les cas, une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude, de boire une boisson ou d’avoir un lavement.

L’injection a pour effet de  propager le produit de contraste dans la totalité du corps par les vaisseaux sanguins, de permettre de les analyser mais aussi d’attirer l’attention sur tout ce qui contient des vaisseaux.

Durant l’injection, vous sentirez parfois une chaleur dans votre cou et votre ventre mais cette sensation disparaît rapidement.

Le produit est éliminé par les reins en quelques heures, c’est pourquoi il vous est recommandé de boire beaucoup d’eau ( 1,5 l au minimum ) après l’examen et ce pendant 2-3 jours,

 

Risques liés à l’injection

L’injection est un acte très courant, habituellement bien toléré. Cependant, comme avec les autres médicaments, des réactions peuvent survenir :
- La mise en place du cathéter veineux peut provoquer la formation d’un petit hématome sans gravité, qui se résorbera spontanément en quelques jours.
- Lors de l’injection, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans fuite grave), et pourrait nécessiter exceptionnellement un traitement local.
- L’injection de produit iodé peut entraîner une réaction d’intolérance. Ces réactions imprévisibles sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection mal tolérée d’un de ces produits.

Elles sont généralement transitoires et sans gravité.

- Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes.
- Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale…).

Des modalités particulières seront observées en cas de facteurs de risques particuliers, qui seront identifiés au moment du dialogue entre l’équipe et vous. Dans tous les cas, si vous pensez avoir un facteur de risque, vous devez le signaler au moment de la prise de rendez-vous.

N’oubliez pas de nous avertir :

  • si vous êtes enceinte ou pensez l’être, l’examen ne sera fait qu’en cas d’extrême nécessité.

Si vous avez tendance à faire des allergies (Asthme, urticaires..): nous pourrons y remédier pour vous éviter des inconvénients pendant l’examen.

Penser à signaler aux secrétaires toute allergie produite à l’occasion d’un examen radiologique  avec injection de produit de contraste.