JPEG - 26.5 ko  Elle permet l’étude de la vessie et de l’urètre, par injection d’un produit iodé radio opaque à travers l’urètre à l’aide d’une sonde, plus rarement par voie directe par injection transvésicale chez l’homme.
 Elle recherche des lésions inflammatoires, des diverticules, des calculs, des polypes ainsi que des anomalies de position, de volume ou de fonction de la vessie en réplétion et lors de la miction.
 Cet examen est nécessaire à votre Médecin, pour établir un diagnostic précis et un traitement adapté à vos symptômes.

 

  Quelle préparation ?
  • Amenez votre carte vitale, l’ordonnance de votre Médecin ainsi que vos examens radiographiques et d’imagerie médicale antérieurs.
  • Cette technique utilisant des rayons X, vous devez impérativement signaler lors de la prise de rendez-vous une grossesse en cours ou un retard de règles.
  • Quelques jours avant l’examen, un examen des urines doit être réalisé (ECBU) et amené le jour de l’examen.
  • Vous devez amener la liste écrite de tous les médicaments pris habituellement.
  • Aucune préparation n’est nécessaire, vous pouvez boire, manger et prendre vos médicaments habituels en l’absence d’indication contraire.
  • En cas de terrain allergique, une préparation vous est prescrite par comprimés, la veille et le jour de l’examen.
  • Amenez le ou les produits prescrits.
Déroulement de l’examen
  • Vous êtes accueilli(e) par un manipulateur en Radiologie qui vous guide dans la salle d’examen, après un passage au vestiaire pour vous déshabiller de façon adaptée à la réalisation de la radiographie.
  • Il est nécessaire de vider votre vessie avant l’examen.
  • Vous êtes d’abord placé(e) en position allongée au contact de la table d’examen, à distance du tube à rayons X.
  • Après désinfection soigneuse au pourtour de l’urètre, une sonde urétrale est mise en place vers la vessie et une injection progressive de produit de contraste iodé est réalisée.
  • Des clichés de durée brève sont réalisés au cours du remplissage de la vessie puis en réplétion complète et en cours de miction.
  • Une immobilité et un blocage de la respiration pendant la prise des clichés sont nécessaires à la qualité de l’examen.
  • L’examen dure environ 30 minutes.
  • Vous pourrez boire et manger ensuite normalement.
  • Les images sont analysées en détail par le Médecin Radiologue sur des consoles de haute résolution spécialisées afin d’obtenir un diagnostic précis.
  • Un compte-rendu diagnostique est adressé à votre Médecin prescripteur dans les meilleurs délais.
Quels sont les risques?
  • Le sondage ou la ponction peuvent provoquer une gêne ou une douleur généralement faible, rarement un malaise vagal sans gravité et très transitoire.
  • Il n’existe pas de risque des rayons X du fait des doses infimes utilisées.
  • Le risque d’infection des urines est très faible et pourra nécessiter un traitement antibiotique.
  • Il est très rare de blesser l’urètre au cours de ce geste : ceci pourrait provoquer un petit saignement. Exceptionnellement, et un certain temps après l’examen, le sondage peut provoquer chez l’homme un rétrécissement de l’urètre.
  • La coloration des urines due à un petit saignement de la paroi vésicale est banal et sans aucune gravité : une réelle hémorragie dans la vessie comme un saignement autour de la vessie sont tout à fait exceptionnels.
  • La fuite de produit autour de l’urètre ou de la vessie au moment de l’injection est rare et sans gravité. Exceptionnellement, si elle était importante, elle pourrait nécessiter la prescription d’un traitement antibiotique.
  • Les réactions allergiques après l’injection de produit iodé sont possibles, mais elles restent très exceptionnelles et sont le plus souvent sans conséquence.